Actualité

OMS : Le vaccin Pfizer potentiellement lié à une perte auditive

Les vaccins contre la COVID-19 les plus signalés dans ces cas étaient ceux de Pfizer/BioNTech", indique le bulletin de l'OMS.

L’Organisation mondiale de la santé OMS a publié un rapport citant des cas extrêmement rares de perte d’audition et d’autres problèmes auditifs après l’injection du vaccin contre la COVID-19.

L’agence de santé a été informée que les acouphènes, un problème auditif qui provoque des bourdonnements d’oreille, pouvaient être associés aux vaccins.

Gregory Poland, Docteur en Médecine, directeur du groupe de recherche sur les vaccins de la Mayo Clinic à Rochester, dans le Minnesota, affirme avoir développé des acouphènes après avoir reçu sa deuxième dose du vaccin.

Dans un entretien avec MedPage Today, il raconte qu’il a failli dévier de sa trajectoire en revenant de l’hôpital après avoir reçu sa deuxième dose.

« C’était comme si quelqu’un avait soudainement sifflé un chien dans mon oreille», a déclaré Poland au journal médical. « Cela a été assez implacable. »

Poland a connu, ce qu’il décrit comme, des acouphènes qui ont changé sa vie.

Il dit à propos de ses symptômes :

« Je ne peux pas estimer le nombre de fois où j’ai juste envie de crier parce que je n’arrive pas à me débarrasser du bruit ou combien d’heures de sommeil j’ai perdues ». Le bruit qu’il entend est « particulièrement fort la nuit quand il n’y a pas de sons masqués ».

En tant que vaccinologue, il croit toujours à l’importance de se faire vacciner malgré ces effets secondaires. Craignant de contracter le COVID et de le transmettre à ses patients, il a choisi de recevoir un rappel.

vaccine

Cependant, des personnes à travers le pays et dans le monde entier ont partagé avec lui leur expérience post-vaccinale, affirmant qu’elles avaient elles aussi développé des acouphènes après la vaccination contre la COVID.

« En tant que médecin chevronné, ce qui me brise le cœur, ce sont les e-mails que je reçois de personnes qui me disent que cela a tellement affecté leur vie qu’elles allaient mettre fin à leurs jours », a déclaré M. Poland.

L’OMS a signalé 367 cas d’acouphènes et 164 cas de perte d’audition parmi les 11 milliards de vaccins administrés – avec une apparition allant de quelques minutes à 19 jours, mais le plus souvent dans la journée qui suit l’injection du vaccin.

Le Dr Christian Rausch et le Dr Qun-Ying Yue du Centre de surveillance d’Uppsala, une organisation suédoise à but non lucratif qui collabore avec l’OMS, ont identifié cet effet secondaire indésirable.

Les médecins ont écrit dans le bulletin de l’OMS que « Un cas d’acouphène après la première dose a diminué en quelques jours », « mais la perte d’audition est réapparue après la deuxième dose, et le patient a été mis sous corticothérapie ; aucun facteur de risque n’a été enregistré ».

« Un autre cas a décrit des acouphènes bilatéraux plus d’une semaine après la première dose et une aggravation une semaine et demie après la deuxième dose. La réception de médicaments non précisés a été enregistrée et le patient a consulté un médecin ORL. Un autre a décrit une perte auditive qui a diminué dans les deux jours suivant la première dose, mais qui est réapparue avec la deuxième dose, ce qui a nécessité un traitement aux stéroïdes.»

Selon les résultats de l’étude, les personnes ayant signalé des acouphènes étaient âgées de 19 à 93 ans et 63 % des cas étaient des femmes. Le symptôme a été enregistré dans 27 pays, dont les États-Unis, le Royaume-Uni et l’Italie. En outre, plus d’un tiers des cas signalés provenaient de personnes travaillant dans le secteur de la santé.

 « Les vaccins contre la COVID-19 les plus signalés dans ces cas étaient Pfizer/BioNTech », indique le bulletin de l’OMS, ce qui représente environ 80%  des cas.

Les chercheurs ont noté que la perte d’audition ne figure pas parmi les effets indésirables sur l’étiquette des vaccins contre la COVID-19 et que les acouphènes ne sont mentionnés que pour le vaccin contre la COVID-19 de Janssen.

Jusqu’à présent, les recherches se sont limitées à une étude publiée en février examinant le lien potentiel entre la vaccination COVID-19 et la surdité neurosensorielle soudaine.

 « Il semble que des troubles auditifs aient été signalés pour la plupart des vaccins contre la COVID-19, mais avec des valeurs CI025 différentes », indique le rapport. « Aucune évaluation plus approfondie des récits n’a été réalisée pour les cas récemment signalés. »

La recherche étant limitée, l’OMS a noté que des précautions seront prises pour les données et leur interprétation.

Les experts médicaux ont conclu que ce symptôme particulier, bien que peu fréquent, doit tout de même être surveillé.

« Comme la littérature et les données du ICSR (Individual Case Safety Report) sont encore limitées pour ce lien, une surveillance supplémentaire est nécessaire », indique le bulletin de l’OMS.

Ferial

Fournir la bonne information à la bonne personne et au bon moment, telle est ma passion…

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page